AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PlaylistPlaylist  SlackSlack  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 | 
 

 16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey

 
AuteurMessage
Rebecca Frost
Modératrice
Rebecca Frost


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty
Sam 7 Nov - 18:39

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Avion10

Une immense forêt vierge peuplée d'imposants conifères. On y trouve des traces de neige, ça et là, laissant supposer des températures très froides.
Au milieu de nulle part, la carcasse d'un avion qui s'y est crashé.



- Monsieur de Vevey ? Vous êtes là ?

Rebecca s'était elle aussi mise à crier, de concert avec le Lector qui l'accompagnait, le magus, toujours transformé en loup, jappait puis aboyait de plus en plus fort pour attirer l'attention de qui que ce soit. La demoiselle avait été grandement soulagée d'avoir pu trouver la carcasse de l'avion aussi vite, surtout avec toute cette neige qui tombait de plus en plus fort, magnifique rideau blanc obstruant la voie de n'importe quelle âme qui vive parmi ces bois aux allures mystificatrices, une forêt digne d'une belle histoire...

L'agente marcha droit vers la carcasse, ordonnant aux deux autres d'inspecter les alentours sans trop s'éloigner, se perdre dans un moment pareil n'était pas vraiment conseillé, et Rebecca ne repartirait certainement pas avec un froid pareil pour se mettre en quête d'un loup ou d'un transporteur égaré.


- Monsieur de Vevey ?

Arrivant dans l'encadrement de ce qui était vraisemblablement la porte de la cabine, la belle continuait d'appeler. Son patron, tout malin fut-il, était parfaitement capable de s'aventurer seul au beau milieu de cette forêt voilée et encerclée par le blizzard hivernal. Dieu merci, il était là et dans quel état ? Le souffle glacé du vent avait dû couvrir leurs voix, elle n'avait encore été remarquée, il fallait dire qu'elle se tenait toujours dans l'encadrement et n'était pas véritablement rentrée dans l'avion. Elle prit le temps de sourire, l'helvète à la blonde chevelure cendrée était bien plus résistant qu'il en avait l'air. Elle avait eut raison, il fallait bien plus qu'un crash d'avion pour se débarrasser d'Arthur de Vevey !

*Qu'est ce que..?*

Comment ?! Il n'était pas tout seul. Il y avait quelqu'un d'autre avec lui. La jeune femme ne l'avait pas vu de prime abord, ce dernier n'étant pas dans son champ de vision. C'était un homme, brun, à peu près du même âge qu'elle. Il semblait tout aussi amoché par "l'atterrissage" que Monsieur de Vevey. Quelque chose troublait Mademoiselle Frost, elle l'avait déjà vu, elle savait qui il était mais compte tenu des récents événements se rappeler de son identité s'avérait plutôt compliqué.

*J'ai déjà vu ce type quelque pa...Hein ?!*

Un éclair traversa l'esprit de la magus, le genre d'éclair qui vous fait ouvrir de grands yeux et qui vous pousse à agir dans l'urgence. Elle se souvenait où elle avait déjà vu la figure de cet homme brun : c'était le terroriste qui avait été signalé en Egypte ! Faisant fi de la présence de son patron, elle sortit le revolver équipé à sa ceinture et fit irruption de la cabine et, se postant entre Arthur et l'inconnu, pointa l'arme à feu droit vers le visage du terroriste.

- Je vous déconseille de bouger ne serait-ce qu'une oreille mon mignon, ou votre minois se transforme en passoire. Je suis certaine que c'est vous le responsable de ce crash, n'essayez même pas de vous foutre de moi.

Elle se tourna subtilement vers son patron, tâchant de garder la même élégance que lors de leur première rencontre, chez elle.

- Je suis ravie de vous revoir en un seul morceau, Monsieur de Vevey !
 
 
Salomon Kahveci

Salomon Kahveci


Dossier de renseignement
Nationalité: Etats-Unis Etats-Unis
Don/Rune: Kenatz
Allégeance: Inconnue

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty
Mer 11 Nov - 12:18

A peine Arthur avait-il réussi à ouvrir la porte q'un vent glacial s'engouffrait dans ce qui restait de l'habitacle. Prestement, Salomon se recula comme s'il pouvait échapper à l'air ambiant, en vain évidemment.

- Nom de Dieu !

Il ne savait pas si c'était l'Autriche mais passer de l'Egypte à ça était définitivement violent. Surtout après s'être pris un temple sur la tête et un crash d'avion dans la même journée. Y avait-il des volcans encore en activité dans les Balkans ? Il était prêt à parier que oui, et surement juste sous leurs pieds !

Il ne semblait pas y avoir grand chose à faire d'autres qu'attendre. Dans un état plutôt mitigé malgré sa petite sieste impromptue, Salomon posa ses fesses sur l'accoudoir d'un siège défoncé, observant Arthur faire les cents pas au milieu de l'allée. A tendance plutôt hyperactive dans le cadre de son boulot, toute velléité de s'agiter lui était passé après quelques coups sur la tronche. Était-ce la commotion cérébrale, la fatigue ou le froid ? Toujours est-il qu'il commençait à piquer du nez quand un son lui fit dresser la tête.


- Vous entendez ?

L'américain tendit l'oreille. Ce n'était pas très net, au milieu des hurlements du vent mais il avait bien cru percevoir des voix. Ou alors il commençait à avoir des hallucinations sonores et c'était le début de la fin... Alors qu'il s'était laissé retomber sur son perchoir improvisé, une voix de femme beaucoup plus claire se fit entendre. Chaudement emmitouflée, une silhouette féminine s'encadrait à présent dans ce qui restait de la porte et il aurait été ravi de la voir si seulement elle n'avait pas aussitôt planté une arme sous son nez. Lentement, le lector leva les mains. Il ne tenait pas à énerver encore plus cette furie :

- Mais bien sûr oui, répondit-il avec une certaine amertume. D'ailleurs, la crise, le réchauffement climatique... C'est moi aussi ! Et si quelqu'un vous a marché sur le pied ce matin, n'hésitez pas, ça ne pèsera pas beaucoup plus lourd dans mon casier.
 
 
Arthur de Vevey
Admin & Directeur de la Fondation
Arthur de Vevey


Dossier de renseignement
Nationalité: Suisse Suisse
Don/Rune: Chronokinésie
Allégeance: Institut de Paris

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty
Dim 15 Nov - 20:05

Le jeune de Vevey était tellement concentré sur la manière de sortir de ce bourbier qu'il n'entendit pas les appels qui scandaient son nom en dehors de ce qui restait de l'avion.

Il cessa de faire les cent pas lorsque la silhouette de la Magus se glissa dans la cabine.

Arthur, toujours extrêmement expressif dans son environnement professionnel (euphémisme) laissa exploser sa joie à l'arrivée de Rebecca en faisant un bref mouvement de bouche affichant un large sourire. Intérieurement, il se félicitait de l'intégration de la jeune femme. Après tout, peut-être ne prenait-il pas toujours de mauvaises décisions ! Peut-être était il finalement suffisamment préparé, qualifié, et performant pour assurer la fonction dont il avait hérité.


- Mademoiselle Frost, toujours au bon moment au bon endroit à ce que je vois. Vous nous avez amené un peu de thé ?

Il faisait évidemment référence à leur première rencontre et à ce thé qui n'en était finalement pas un.

- Bon, il va falloir trouver une solution pour repartir maintenant. Je suppose que vous n'êtes pas arrivée seule ?

Arthur eu un sursaut d'esprit, mais pas celui auquel on pouvait s'attendre en voyant Rebecca mettre Salomon en joue.

- Oh, mais j'oubliais, je ne vous ai pas présentés.
Voici Ilyas, qui travaille pour moi depuis un long moment. Et voici Monsieur Kahveci, qui a eu quelques problèmes en Egypte. Messieurs, je vous présente Mademoiselle Frost.


Puis finalement, Arthur sembla enfin prêter attention à l'arme qui brisait l'harmonie de la scène.

- Oh, je pense que votre arme n'est pas nécessaire, Mademoiselle.
 
 
Rebecca Frost
Modératrice
Rebecca Frost


Dossier de renseignement
Nationalité: France France
Don/Rune: Illusions sensorielles
Allégeance: Inconnue

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty
Lun 16 Nov - 19:09

- Mais bien sûr oui. D'ailleurs, la crise, le réchauffement climatique... C'est moi aussi ! Et si quelqu'un vous a marché sur le pied ce matin, n'hésitez pas, ça ne pèsera pas beaucoup plus lourd dans mon casier.

Il ronchonnait, se fichant complètement de l'invective de Rebecca. L'homme avait du cran, avoir envie de répliquer à une personne pointant une arme à feu droit sur sa figure, prête à le rendre encore plus abstrait qu'un authentique Picasso, il fallait avoir des tripes. Ou être suicidaire, au choix. Quoi qu'il en soit, le patron de Miss Frost mit fin à leur petite querelle en prenant la parole.

- Mademoiselle Frost, toujours au bon moment au bon endroit à ce que je vois. Vous nous avez amené un peu de thé ? Bon, il va falloir trouver une solution pour repartir maintenant. Je suppose que vous n'êtes pas arrivée seule ? Oh, mais j'oubliais, je ne vous ai pas présentés. Voici Ilyas, qui travaille pour moi depuis un long moment. Et voici Monsieur Kahveci, qui a eu quelques problèmes en Egypte. Messieurs, je vous présente Mademoiselle Frost. Oh, je pense que votre arme n'est pas nécessaire, Mademoiselle.

Hein ? De Vevey voyageait en compagnie d'un destructeur de tombeaux ? Il devait avoir une bonne raison, "quelques problèmes" c'est elle qui risquerait d'en avoir si elle s'amusait à faire une petite séance shopping avec un présumé terroriste le long des Champs Elysées en rentrant ! "Hé excusez moi ! Mon ami qui détruit des mausolées antiques voudrait un latte macchiato !", ça sonnait pas trop bien fallait l'avouer. Enfin bref, elle aviserait sur le moment, en l'inspectant avec plus d'attention l'anthropologue le trouva nettement plus mignon maintenant qu'il avait relevé la tête et la regardait, une lueur de défi dans ses yeux.

- Oh, il est avec vous. D'accord, dit-elle en rangeant nonchalamment son arme. Je pouvais pas savoir j'ai vu sa tête en lisant le journal ! Encore un peu et je le mettais K-O...

Si on faisait fi du crash de l'avion et du froid glacial, la situation était plutôt comique. Mais bon, ces trois là étaient dans un sale état et devaient très certainement avoir envie de rentrer au plus vite. La belle n'avait pas vu le majordome lors de son entrée, il avait l'air de conserver son sérieux mais se trouvait dans le même état que les deux autres, l'accident avait dû l'amocher fortement aussi.

- Hm, oui je ne suis pas venue seule, deux autres équipes sont actuellement à votre recherche, et j'ai avec moi un animorphe et un transporteur qui circulent autour de la carcasse de l'avion.

*Je devrais les appeler d'ailleurs...*

- Par ici ! Je l'ai trouvé ! Il est dans la carcasse ! Cria-t-elle à ses deux collègues se trouvant dehors, passant la tête par la porte de l'avion.

Réajustant ses cheveux dorés, elle repassa une de ses mèches derrière son oreille droite, attendant la suite des opérations, elle ignorait si le transporteur s'était rétabli et était apte à ramener tout le monde en sécurité, pour ça il fallait les attendre.

- Je vous demanderais bien comment tout ça est arrivé mais rentrer doit être votre première préoccupation, non ?
 
 
Salomon Kahveci

Salomon Kahveci


Dossier de renseignement
Nationalité: Etats-Unis Etats-Unis
Don/Rune: Kenatz
Allégeance: Inconnue

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty
Sam 28 Nov - 13:14

C'était fou comme le cocktail fatalisme/fatigue pouvait vous donner des ailes. Salomon se sentait complètement blasé et lui qui pouvait s'émouvoir d'un chat écrasé sur le bord de la route n'était pas sûr qu'il aurait encore été capable de réagir à une ville en flamme ou à une guerre atomique. L'accumulation d'horreurs dans la journée l'avait lessivé et son enveloppe externe n'était pas la seule à y avoir laissé quelques plumes. Le canon toujours braqué sous le nez, il fixait la jeune femme d'un regard où lassitude et colère se mêlaient jusqu'à ce qu'Arthur intervienne.

Sa placidité agaça prodigieusement l'américain. Pourquoi ne proposait-il pas lui-même les petits gâteaux tant qu'il y était ? Salomon leva les yeux au ciel. Heureusement, la jeune femme baissait enfin son arme et l'assistant put récupérer ses bras.


- Je me suis pris un temple sur la tête il n'y a pas longtemps. Commenta-il dans une amabilité glaciale. Ça, ça m'a mis KO. Une balle dans le crâne aurait eu un autre effet, je pense.

Il ne savait pas bien quelle était la teneur de cette fameuse fondation que dirigeait Arthur mais une chose lui paraissait certaine : tous ses membres semblaient avoir, en sus d'une chevelure blonde à laquelle il n'avait rien à redire, un bon gros pet au casque. Et un sacré cul, mais là n'était pas la question. Pourquoi tombait-il toujours sur des siphonnés de la carafe ? Rebecca s'était détournée d'eux pour appeler ses compères et Salomon se tourna vers Arthur :

- Ils sont tous comme ça dans votre organisation ?

Enfin au moins, du peu qu'il avait compris, ils allaient enfin se tirer de ce  pétrin. Lui resterait à peu près une montagne d'emmerdes à gérer mais chaque chose en son temps et le regard éreinté qu'il renvoya à la jeune femme à la question de cette dernière était plutôt explicite.
 
 
Lui
Maître du Jeu
Lui


16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty
Dim 13 Déc - 17:47

Un loup menaçant pénètre alors dans la carcasse de l'avion. Seul Salomon sera effrayé par ce dernier, qui se changera bien vite en un jeune homme à l'allure sympathique. C'est un animagus. A sa suite entre un troisième homme : le téléporteur.

Le rapatriement sera organisé rapidement, et à force d’allées et retours, ce dernier vous amènera un à un en lieu sûr, avant de finalement repartir pour s'occuper du reste de l'équipe.

Les ennuis semblent terminés... pour le moment !
 
 
Contenu sponsorisé




16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey Empty

 
 
 

16- Epave du Jet d'Arthur de Vevey

  
Page 1 sur 1